L’expo du WE à ne pas rater : reflet(s), rencontres autour du bijou

Cette semaine en passant dans le métro, une affiche a capté mon regard. C’était celle d’une exposition ultra temporaire au Palais de Tokyo présentant le bijoux et ses métiers. Vous savez que je suis une grande fan de bijoux (en fabricant moi-même), je ne peux donc pas résister à ce genre d’événements, surtout qu’en plus c’est une exposition gratuite ! J’y suis donc allée hier soir et j’en suis repartie avec des paillettes dans les yeux et l’envie de vous encourager à y aller.

exposition reflet(s)

Cette exposition a pour but de renouveler le regard du public sur la bijouterie-joaillerie. Les univers qui la composent ont été imaginés pour dévoiler la créativité, la modernité et les savoir-faire des bijoutiers-joailliers. Le parcours est donc divisé en 3 : organic, origine et abstract. Au début ce sont des pièces plutôt « simples » (je le mets entre guillemets car bien sûr c’est relatif) et plus on avance et plus on se surprend à regretter de ne pas s’appeler Arsène Lupin pour pouvoir tout voler une fois le soir venu (j’ai choisi de ne pas tout vous montrer car sinon vous n’aurez plus de surprise).

20130531-195958.jpg

Il y a également un hommage à Jean Vendome, artiste qui a rapproché le bijoux du monde de la sculpture avec notamment cette pièce que vous voyez ci-dessous et qui est faites avec de vraies pinces de crabe !

20130531-200017.jpg

Et afin de mieux comprendre le travail derrière chaque pièce, il y a des ateliers répartis au sein de l’exposition où vous pouvez voir les différentes techniques utilisées (gouachés, CAO, sertissage…) et parler avec des élèves de l’école Boulle (les pauvres je leur ai parlé pendant une heure tellement je voulais connaître des choses).

20130531-200009.jpg

Pour ma part, j’ai adoré l’hommage à Vendome ainsi que la partie joaillerie contemporaine dont voici 2 pièces ci-dessous. 20130531-200026.jpg20130531-200032.jpg

site de l’exposition : http://www.bijoux-reflets.com/

Le plus petit baiser jamais recensé de Mathias Malzieu

Comme tout le monde il m’arrive de lire des livres. En fait, vu que j’ai une heure de transport pour aller au travail, je lis pas mal de livres. J’aime toutes sortes de romans (sauf les policiers). Quand j’ai vu récemment que Mathias Malzieu sortait un nouveau livre j’étais très contente car j’avais déjà lu la mécanique du choeur et maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi et j’avais beaucoup aimé. Je trouve son style très poétique (vous reconnaîtrez très bien ce style si comme moi vous avez aussi écouté Dionysos) et onirique, non sans rappeler l’univers de Tim Burton.

Voici le synopsis (ce sera bien mieux présenté que si c’est moi qui vous fait un résumé) :

Un inventeur-dépressif rencontre une fille qui disparaît quand on l’embrasse. Alors qu’ils échangent le plus petit baiser jamais recensé, elle se volatilise d’un coup. Aidé d’un détective à la retraite et d’un perroquet hors du commun, l’inventeur se lance alors à la recherche de celle qui « fait pousser des roses dans le trou d’obus qui lui sert de cœur ». Ces deux grands brûlés de l’amour sauront-ils affronter leurs peurs pour vivre leur histoire ? Le plus petit baiser jamais recensé, est un vrai faux polar romantique. Suite métaphorique de La Mécanique du cœur, ce roman teinté de mélancolie regorge de gourmandise explosive. Comme si Amélie Poulain dansait le rock’n’roll et croisait le Petit Prince avec un verre de whisky.

Ce que j’en ai pensé ? Mathias reste fidèle à son style et son univers. Cela dit peut-être un peu trop, à force de faire des métaphores, le style est un peu lourd parfois. Ce sera l’unique reproche que je pourrais lui faire car sinon j’ai beaucoup aimé l’histoire qui ressemble à un compte de fée rock’n’roll. Je ne sais pas si c’était fait exprès mais j’ai noté quelques allusions à ses précédents romans (ceux que j’ai lu en tout cas), on pourrait facilement penser que tous ses romans représentent les mêmes personnages dans des univers parallèles, j’aime cette continuité dans sa narration. Je ne suis pas forcément la meilleure placée en critique littéraire mais j’ai trouvé que ce roman offre un joli moment d’évasion avec ce côté gourmand que l’on trouve tout au long du roman et c’est d’ailleurs pour cette raison que vous pouvez voir ces jolis chocolats sur mes photos, puisqu’à l’occasion de la sortie du livre une collaboration a été faite avec la maison Hugo et Victor et a donné naissance à ces bouchées acidulées, croquantes et chocolatées (rien que ça mais c’était tellement bon que j’ai du me battre avec mon homme pour pouvoir en manger quelques un). Pour faire honneur à l’auteur, j’ai décidé de m’amuser un peu et comme les mots ce n’est pas mon point fort j’ai utilisé les images.

Great Gatsby mon avis

Petite parenthèse dans la programmation des articles du blog car je n’avais pas vraiment prévu de parler de ce film mais c’est en entendant les gens qui sortaient de la salle de cinéma et en lisant des critiques que je m’interroge.

Aujourd’hui j’ai profité de la promo carte fidélité gaumont pour aller voir donc the great gatsby (ou gatsby le magnifique en français) vu que la place ne m’a coûté que 3,50€ et qu’il faisait un temps désastreux dehors (oui je continuerai à me plaindre du temps tant qu’on aura de la pluie c’est comme ça na !). J’étais quasiment sûre que ce film allait me plaire ne serait-ce que visuellement car j’aime les films de baz-luhrmann et j’aime les années 20. Je ne me suis pas trompée car j’ai aimé le film beaucoup même, bien que je n’ai pas pu en apprécier toute la beauté ayant quelques problèmes de vision qui font que je vois un peu double au cinéma mais passons ce n’est pas là le vif du sujet.

J’ai eu envie de vous parler de ce film car je ne comprends pas la réactions de certaines personnes. En fait ce qui a déclencher cet article c’est une phrase que j’ai entendue en sortant du cinéma d’un garçon qui a commencé à dire que la scène finale était une référence à titanic (euh mais allo quoi ?). Je vous passe aussi toutes les analogies à moulin rouge et roméo et juliette que j’ai pu lire à droite à gauche. Je ne comprends pas pourquoi les gens ont eu ce besoin de comparer ce film et de décréter que c’était une copie ou un mélange des deux autres. Pourquoi ne pas prendre ce film comme quelque chose à part entière ? Je veux dire, on sait que baz-luhrmann a une esthétique particulière et qu’il aime mettre des musiques modernes dans ses films, c’est un peu sa marque de fabrique non ? Est-il donc anormal de retrouver ça ici ? Quel est le besoin de dire « ah non mais cete scène c’est trop comme moulin rouge ».

J’ai aussi entendu la copine du mec de la réflexion titanic critiquer Di Caprio en disant qu’il avait mal vieilli (encore une fois ALLO quoi ???). Décidément ce couple est vraiment nul. Si jamais vous lisez ça et que vous vous reconnaisse désolée mais Di Caprio était bluffant dans ce film. Seule interrogation de ma part : je me demande si ce n’est pas Johnny Depp qui était prévu à la base car à certains moment Léo jouait vraiment à la manière de Johnny Depp et ça m’a interpellée.

Mon avis est donc positif pour ma part. J’ai trouvé que c’était un bon film et je ne me suis pas ennuyée malgré le fait qu’il dure plus de 2h (hormis un passage au début où je trouvait que l’histoire mettais trop de temps à s’installer). Ce que j’ai particulièrement aimé ce sont les décors et costumes, ainsi que la musique (personnellement cela ne m’a pas du tout dérangée d’avoir de la musique actuelle sur ce film). Si vous avez aimé les précédents film de baz-luhrmann, il n’y a pas de raison que vous n’aimez pas celui-ci qui ne déroge pas à la règle et c’est tant mieux.

Vendredi soir prends toi une déculottée

Pour ceux et celles qui n’avaient encore rien prévu voici the place to be vendredi soir prochain : l’espace B au 16 rue Barbanègre dans le 19e. Que ce passe-t-il là-bas ? Eh bien il se passe ça :

Plaît-il ? est une association fondée par 3 étudiantes ayant pour but de promouvoir et organiser des événements culturels et artistiques inédits à Paris. Pour leur premier événement, elles ont choisi d’associer shows burlesques et exposition d’artistes. Pour avoir un avant-goût vous pouvez visionner cette vidéo très joliment réalisée :

Au Programme

● Exposition ●

METHOD GRAPHIC – Street Art Environnemental
CHARLOTTE PARISSE – Illustrations contemporaines et oniriques

● Shows Burlesques ●

20h30 // 21h30 // 22h30 – Un programme détaillé vous sera donné lors de l’événement !

CHERIE BOUMBOUM – Glamour décalé et novateur
LOULOU CHAMPAGNE (Garter & Garter) – L’authentique parisienne glamour
MINXY FOX – Incarnation futée du Burlesque
BETTY FRIZZY PATSY (Garter & Garter) – Pétillante, acidulée, détonnante
MILKY PEARL (Garter & Garter) – Sirène délicate et gracieuse
HOLLY ST TEESE – Explosive et pleine d’humour

● DJ Set ●

MICHA & CHARLIE MARCUS

▶ ▷ ◀ ◁

PAF : 5€
Tarif Adhérents : 3€

Espace B
16 rue Barbanègre 75019 Paris
Métro Corentin Cariou

 

>>> Pour ceux qui veulent aller plus loin vous pouvez vous rendre sur le site de l’association et pourquoi pas devenir adhérent !

Le site de plait-il? : http://plait-il.fr/
Plait-il? sur Facebook : http://www.facebook.com/plaitilfr
Plait-il? sur Twitter : https://twitter.com/plaitilfr