Au secours j’ai 30 ans (la fameuse crise)

Tout d’abord je ne vous dis pas merci pour vos avis éclairés sur cet article hein ! Grâce à vous je n’ai toujours pas pris de décision. Du coup, je profite de vote silence pour vous parler du fait que récemment j’ai eu 30 ans. Alors j’imagine que beaucoup d’entre vous vont penser « oh mais c’est le bel âge… » etc etc. Cependant, il faut quand même savoir qu’on ne vit pas tous bien ce passage de cap.

Il se trouve que pour ma part je suis l’exemple typique de la crise des 30 ans. Oui oui. La fille qui se sent d’un coup vieille, qui se pose des questions sur son avenir qui se dit qu’elle aimerait bien construire quelque chose et arrêter d’avoir une vie d’étudiante. Tout ça c’est moi.

En fait, jusqu’à présent, je m’étais toujours sentie plutôt du côté des jeunes. J’étais la plus jeune au travail. Tout le monde me disais toujours « tu verras quand t’auras mon âge », j’entendais mes parents parler de leurs propres parents (mes grand-parents donc si tu suis bien) et râler après eux. Et d’un coup, je me suis levée un matin et je me suis rendue compte que j’étais passée de l’autre côté. Je ne comprends plus les ados et je les trouve particulièrement stupides. Je ne suis plus la plus jeune au travail et je me retrouve à dire des phrases « tu verras quand t’auras mon âge » ou « moi quand j’étais à la fac » ou encore « c’était pas comme ça à mon époque ». Et je vois que le regard des gens sur moi à changer aussi. On me considère comme une adulte à part entière et plus une adulte en devenir. Le pire pour moi fut quand j’ai commencé à parler de mes parents comme eux parlaient des leurs quand j’étais gamine. Je me suis dis ça y est la boucle est bouclée.

A partir de là c’est très facile de glisser vers des pensées type « je suis adulte je dois construire mon projet de vie ». Donc tu commences à te demander ce que t’as fait jusqu’à présent (ici forcément tu vas penser que t’as rien foutu même si ce n’est pas vrai). Tu te demandes de quoi tu as envie comme genre de vie, est-ce que tu veux des enfants maintenant ou est-ce que d’abord tu aimerais un vrai job (oui c’est pire si comme moi tu es moitié au chômage moitié en contrats précaires). Et là c’est le début de la fin ou plus précisément le début de la crise des 30 ans, ou la GROSSE remise en question.

Les conséquences de cette crise peuvent être multiples. Ca peut aller d’une simple déprime à un renversement total de situation (je quitte mon job ou mon mec ou les 2) (je pars dans un pays étranger). Pour ma part elle n’est pas encore finie donc je vous raconterai quand tout ça sera derrière moi.

En attendant, n’hésitez pas à me parler de votre expérience si vous aussi vous êtes passées par là. Si l’une d’entre vous a envie de me dire « oh lala bah moi c’est dans longtemps alors ça va » je lui répondrai « tu verra quand t’auras mon âge ! » 😉

Posted in ma vie de fille parisienne. Bookmark the permalink. RSS feed for this post. Leave a trackback.

3 Responses to Au secours j’ai 30 ans (la fameuse crise)

  1. frogita says:

    c’est le bel age.
    Moi je l’ai bien passé.. à 35 c’est plus dur par contre, tu bascules vers la moitié qui tend vers 40. et si tu participe à des courses à pied à 39 tu bascules dans la catégorie vétéran (si si je te jure).
    bref profite.
    Quant aux enfants vaste débat… on dit qu’on a le temps et le temps file…perso je viens de mettre une croix dessus… à la trentaine j’aurais eu le courage , à la quarantaine plus vraiment.
    En attendant PROFITE!

    • missblabla says:

      39 ans et vétéran ! Le sport ça pardonne pas. Pour ce qui est des enfants je te comprends et en même temps aujourd’hui j’ai vu 2 témoignages de femmes à la Tv qui justement ont eu des enfants à 40 ans et qui n’en voulaient pas avant. Donc ne jamais dire jamais 😉

  2. Zenobie says:

    J’ai super mal vécu le passage des 30 ans, mes amis ont invité d’autres amis au resto pour me faire une surprise, ça m’a touché (moi je ne voulais rien faire) mais je n’ai rien pu avaler ni ce soir là ni pendant plusieurs jours, j’ai même fait de l’hypertension alors que je n’ai jamais aucun problème de ce type…
    En fait moi je vis la jeunesse que je n’ai pas pu avoir à l’époque pour des raisons X et Y à l’époque avec 5 à 10 ans de retard, bon à Paris ça passe encore mais je suis pas mal décalée avec mes amis de province…
    Moi c’est le contraire donc : pas envie de construire, envie de m’amuser, voilà…
    Ah oui et maintenant je regrette de n’avoir rien fait pour mes 30 ans quand je vois les annivs de mes cops 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Abonnez-vous à ce blog par email.

    Entrez votre adresse email pour recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

  • Suivez moi !



  • Instagram

    • Sometimes it's about details. #beautifulcolors #detail #deco #imisssummer

    Suivez moi sur instagram

  • Most read

  • Catégories

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark.